• Bonsoir les amis. Alors avant de vous parler du livre dont j'ai parlé dans mon post précédent car beaucoup à dire tant je galère voici une autre galère: les repas. Le fait de ne pas courir acheter  régulièrement  les produits je me retrouve face au dilemme de me débrouiller avec ce que j'ai. Au congélateur j'ai des produits prévus au cas où du monde viendrait à l'improviste, j'entends par là des rôtis de boeuf, de porc, cuisse de sanglier, blanquette ...bref des morceaux pas prévus pour 2 personnes. Donc maintenant avec le confinement c'est une autre organisation, faut que j'arrive à vider un peu mes casiers , faire de la place pour nous deux car on n'est pas prêt de se retrouver en société. Puis surtout il faut que j'arrive  à faire un planning des menus pour la semaine et ainsi avoir la liste de tout ce qu'il me faut quand j'irai faire mes courses. Pour les légumes, ça va je peux en prendre pour la semaine, seule la salade ne tient pas, on remplace par des endives. Les fromages je prends en portion et non plus à la coupe pour que là aussi ça tienne dans la durée, ça revient plus cher mais on n'a pas le choix si on veut limiter un max les déplacements. Pour les fruits oranges, pommes, citrons avocats , je bannis les poires et bananes qui mûrissent trop vite... J'ai du les mettre au compost au bout de quelques jours . Je prends des noix aussi qui ne sont pas trop chères en ce moment. Bref, un changement dans les courses. Donc j'en viens aux produits du congélateur, j'ai donc sorti un rôti de porc... un repas puis le deuxième et pas moyen d'en voir encore la fin.Pas possible de faire un 3ème repas avec un rôti qui devenait trop sec et j'ai trouvé une recette où je n'ai pas utilisé tous les ingrédients et ni toutes les mesures mais Freddy du coup a adoré . La recette était prévue en boulettes mais j'ai préféré les mettre en galettes . J'ai pu en faire 6.Voici avec quoi elles ont été faites:
    1 oignon
    1 gousse d'ail
    2 oeufs
    1 petit sachet de râpé (dans la recette vue sur la toile c'était 50g de parmesan) J'ai fait avec ce que j'avais sous la main
    1 tranche et demi de pain complet (dans l'autre recette c'était 2 tranches  pain de mie ordinaire mais je n'ai que du complet à cause du diabète)
    Du lait pour imbiber le pain de mie (dans l'autre recette c'était de l'huile d'olive mais bon ça m'a fait un peu peur tout ce gras surtout qu'après il y avait la cuisson) Ensuite sel et poivre  et persil (dans l'autre recette du thym en plus) .
    J'ai
    épluché  l'ail et l'oignon puis mixé tout ça avec mon persil. J'ai haché mes tranches de rôti et j'ai ensuite mélangé ma viande avec le pain de mie, ail, oignon, persil et râpé (dans l'autre recette l'ail était pilé, l'oignon haché finement, le thym émietté). Et pour finir j'ai formé mes galettes pour les faire frire dans de l'huile d'olive. J'ai servi tout ceci avec une purée et j'ai enfin vu ce rôti disparaître de mes repas.

    Le casse tête des menus


    Voila les amis j'ai finish, restez bien chez vous  pour aider toutes ces personnes qui se dévouent chaque jour   pour nous sans oublier ceux qui se donnent et donnent de leur temps pour que notre vie garde un minimum de confort et bien être.
    Bonne fin de soirée à tous et merci de vos visites


    votre commentaire
  • Bonsoir les amis.

    Pas facile avec ce qui se vit dans le monde de s'occuper l'esprit à autre chose que ce virus. On se lève et de suite la pensée première est : combien en plus. Chaque jour qui passe ça empire. Mais ... je ne sais si c'est de l’égoïsme, je me dis que notre Béarn est encore bien protégé du fléau. A ce jour il n'y aurait qu'un décès.Nous avons la chance d'avoir un jardin, de profiter grâce à cela du beau temps. La population semble bien s’accommoder  à cette sédentarité . On fait nos courses dans le respect des consignes  et les employés  sont heureusement protégés, du moins là où je me sers. La vie est au ralenti et dans ce malheur ma foi on est plus sensible à ce qui nous entoure , du moins on y fait un peu plus cas. Nous avons le rouge queue qui est revenu couver sous la pergola. Trop contente et cette année il y a un peu plus de mésanges dans le jardin, là aussi ça me fait plaisir, j'avais peur qu'elles disparaissent totalement du jardin. Il faut dire qu'on a installé au niveau du cabanon un distributeur de graines de tournesol, elles adorent ça. On s'occupe, on s'occupe. J'ai commencé des semis bien à l'abri dans la cuisine d'été: petits pois et haricots ainsi que plusieurs semis de tournesol car Freddy adore cette fleur. Puis il ya eu quelques travaux à la maison comme enlever l'horrible tapisserie de la cage d'escalier . Enfin terminée ce soir Ç'a été un peu long, il a fallu ensuite enduire et enfin crépir car  on n'avait pas du tout envie de la tapisser. Dans le garage nos nouvelles fenêtres qui sont arrivées juste avant le fléau attendent des jours meilleurs où les artisans pourront enfin venir nous les installer. Bon, on n'est pas pressé, on les a c'est le principal. Et la lecture? ben vous ne savez pas ce que je suis en trains de relire?.... " A la recherche du temps perdu " de Proust". Des années que ça dormait dans ma bibliothèque, c'est l'occasion de le relire. Je croyais que je n'avais que 3 tomes  tout compte fait j'en ai 4. Je n'ai pas l'oeuvre complète je pense que j'ai du me lasser à l'époque pour ne pas avoir toute l'oeuvre. Avec l'âge peut-être que je vais mieux apprécier (sourire).
    Voilou les amis, je vous laisse sur ces 2 photos de mon pêcher de vigne en fleurs. Bises et merci de vos visites.

     

    pêcher de vigne

     

    pêcher de vigne


    votre commentaire
  • Bonsoir les amis.

    Alors faut que je dise qu'on a dégusté  en fait de mauvais temps. Un vent à décorner un boeuf ici, des coupures d'électricité  pendant 2 jours donc pas possible d'allumer l'ordi. Et que dire de la pluie qui ne faisait pas tomber le vent... bref on a été en alerte et même il y a eu une tempête dans notre département et Pau et sa banlieue ont été touchées par ce phénomène. Perso nous, on a encore une tuile qui a volé. Heureusement qu'on a du stock et par le grenier Freddy a réussi à réparer ce petit incident (on a une maison avec étage, donc pas possible d’accéder par dehors sur le toit). Aujourd'hui encore de la pluie mais plus de vent je n'arrive pas du tout à travailler à l'extérieur alors que je voudrais m'occuper de mon potager qui en a encore besoin.
    Bon, je change de sujet pour en venir à cette petite création. J'avais cette cloche à fromage qui ne me servait à rien car prenant trop de place dans mon frigo. Je ne sais plus pourquoi d'ailleurs je l'avais si grosse. Donc soit je m'en débarrassais soit je lui donnais une autre utilité. Comme je ne sais pas jeter et que personne de mon entourage n'en n'aurait voulue j'ai été voir sur la toile ce qu'on pouvait faire d'une cloche. J'ai vu des jardins miniatures, des cages à oiseau, des bougies  bref, des idées à revendre. J'ai décidé d'en faire une cloche de mariage. 

    Ma cloche déco

    J'avais conservé mes petits mariés de mon gâteau. J'ai scanné notre faire part pour le réduire à la bonne échelle ainsi que notre photo de mariage à qui j'ai créé un cadre avec des baguettes de bois. Les roses sont mes créations sauf les coeurs provenant de l'Espace Culturel . La mousse provient de la crèche de Noël où j'ai un bon stock. Quand au plateau j'ai mis un galon  en dentelle qui dissimule un peu son côté ordinaire .

    Ma cloche déco

    J'avais ce petit guéridon qui a trouvé ici son utilité et bien sûr c'est dans ma scrap room. Alors suis désolée de la référence qui s'affiche sur la photo mais c'est mon nouveau portable et je ne l'ai pas encore en main. Et puis j'étrenne aujourd'hui sa fonction photo. Voilà une cloche à fromage détournée de sa fonction première. Comme quoi aujourd'hui bien des objets peuvent avoir une nouvelle vie.
    Merci de vos visites les amis et je vous souhaite une bonne nuit.


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires