• 21 août 2015 à Cordes

    Pour la deuxième fois de ma vie j'allais revoir Cordes. La 1ère fois je n'étais qu'une ado . Cette année là nous allions passer quelques jours à Najac , lieu des vacances de mes grands parents paternels et ne possédant pas de voiture j'allais m'y rendre avec mon père chacun sur une mobylette. Cela devait représenter une distance d'un peu moins de 100kms du village où nous vivions. Pour Freddy et moi , depuis notre Béarn ça représentait une distance de  plus de 300kms mais avec un autre confort, nous partions avec notre fourgon.
    Et c'est par une belle journée que nous allions découvrir haut perché ce village classé village préféré des français en 2014. Je dis découvrir car j'en avais vraiment peu de souvenirs et quand à Freddy, il ne le connaissait pas du tout.

    21 août 2015 à Cordes

    Charme des vieilles ruelles pavées...

    21 août 2015 à Cordes

    Cordes fut fondée en 1222 par Raimond VII, comte de Toulouse. Ce dernier souhaitait ériger, avec cette ville nouvelle, un bastion contre l'avancée des troupes venues du Nord de la France pour éliminer les Cathares.

    21 août 2015 à Cordes

    En flânant au gré des ruelles escarpées, vous remarquerez les sculptures des maisons de Cordes-sur-Ciel.

    21 août 2015 à Cordes

     

    21 août 2015 à Cordes

     (Maison Gorsse du XVIème)

    Aux XIIIème et XIVème siècles, les marchands et les nobles firent bâtir des demeures luxueuses : Maison du Grand Ecuyer, Maison du Grand Veneur, Maison du Grand Fauconnier, et autres palais gothiques protégés par le système de fortifications redoutable dont la cité s'enveloppa.

     

    21 août 2015 à Cordes

    21 août 2015 à Cordes

    Appelée dans un premier temps porte de la Vergue, cette porte fermait la quatrième enceinte fortifiée de la ville. On y installa une horloge au XVIème et elle fut renommée Porte de l’horloge. Au dessus de la porte se dresse un campanile contenant le mécanisme. (Source : Cordes sur Ciel, héritage)

    21 août 2015 à Cordes

    La porte de Rous: grande porte, appelée au Moyen Age Portail Pench (peint), entre deux tours, à ouverture en plein cintre. La porte est munie de deux rainures à herses et d'une longue meurtrière pour la manoeuvre du pont-levis. Elle est éclairée par une fenêtre percée sur chaque face, au-dessus du passage. La façade intérieure a été remaniée au 15e siècle (fenêtre en croix). Les différentes portes de la ville faisaient partie des enceintes construites successivement du 13e au 15e siècle pour la protection de Cordes. Ces portes sont aujourd'hui découronnées. (Source: culture.gouv.fr)

    21 août 2015 à Cordes

    La porte du Vainqueur ou du Planol a été construite entre 1222 et 1229, lors de la construction de la bastide. Elle appartient à la deuxième enceinte.
    La porte du Planol est tangente au mur d'enceinte d'un côté et flanquée, de l'autre, d'une tour suivie d'une fausse tour, le tout en pierre de taille. La façade intérieure a été refaite en pans de bois. La porte s'éclaire par une ouverture carrée. Rainure à herse conservée.(Sources: Wikipédia et Culture.gouv.fr)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :