• Journal

    Aujourd'hui en totale forme pour m'attaquer  au plancher du séjour. A chaque fois je reculais devant cette tâche non seulement fastidieuse mais qui en plus prend du temps. Bref étant toute seule pour l'après-midi, j'ai laissé les chichounettes au jardin et je m'y suis mise après avoir débarrassé le plus possible la pièce.
    Décaper le sol, rincer, attendre  que cela sèche puis passer la cire , frotter à quatre pattes , voilà qu'à mon tour je répétais les mêmes gestes que ma grand-mère...à la seule différence que je ne me vois pas le faire à plus de 70 ans comme elle.  Pour l'instant je mets "l'huile de coude" comme on dit mais j'irai investir dans une cireuse.
    Profitant de cette journée où j'avais ce plein d'énergie, j'ai décidé  de me lancer au niveau culinaire dans une des recettes que ma tante nous avait préparée pendant ce séjour à savoir  le pâté Berrichon ou aussi pâté de Pâques. Un pâté que l'on peut manger chaud ou froid.

    Journal

    Il y a encore quelques lacunes au niveau de la présentation et de l'intérieur. Comme nous ne sommes que deux, j'ai réduit les ingrédients et c'est une faute à mon avis, il n'est pas assez épais. Mais c'est mangeable (sourire) . Il sera mieux la prochaine fois et à la 3ème fois je pourrai le servir lors d'invités.
    Ingrédients tout simple: 
    pâte brisée ou feuilletée
    Hachis de veau et porc.
    Oignon, ail , persil à mélanger à la farce.
    1/2 œuf par personne à déposer sur la farce.
    Ensuite la photo parle d'elle même, la farce a été déposée dans un premier rectangle de la pâte, les œufs dessus, un autre rectangle plus petit pour recouvrir le tout puis replier les bords. Cuire 1 heure (en surveillant) au four préchauffé (6 ou 7) Pour ma part j'ai cuit au départ à 7 puis ensuite à 6 avec un four à chaleur tournante. 
    Nous l'avons mangé froid.


  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Mai 2015 à 13:08

    Bon courage pour ton parquet. Dans mes deux précédents appartements j'en avais et je pestais quand je devais, à 4 pattes, les faire. Puis, celui de la salle à manger étant si grand, j'avais décidé de le remplacer par du carrelage. Quel soulagement !

    Bon courage ! Quand tout était beau, ça me faisait mal au coeur quand on marchait dessus !

    Bonne journée et bisous de Pivoine depuis Paris qui sourit

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :