• Journal de Daisy

    Daisy, c'est mon prénom, choix de maman qui aime bien les prénoms anglais...je ne sais si c'est pour lui rappeler la fleur des champs ou la Daisy de Donald Duck de son enfance. Qu'importe puisqu'il me faut le porter.
    J'aurai 4 ans en décembre et c'est à 2 mois que je suis arrivée chez pap et mam, quittant mon frère , mes soeurs et une ferme où  j'étais bien heureuse. Ah, j'ai bien pleuré , espérant qu'on me ramène...3 jours je leur ai versé mon chagrin et même que maman, la nuit , elle allait sur le canapé pour que papa puisse dormir, elle me berçait et on finissait par s'endormir toutes les deux à bout de force.

    Journal de Daisy

    On ne s'en rend pas compte mais je pleure là, c'est mon 1er jour.

    Journal de Daisy

    Mais après cette  petite adaptation, j'ai pris vite des repères et surtout  j'ai affirmé  mes "territoires"

    Journal de Daisy

    Alors là, il faut que je raconte. Vous voyez la bouche  en haut sous la fenêtre...Et bien, ce jour, maman et papa étaient au travail et  c'était la 1ère fois qu'on me laissait toute seule après 4 jours en leur compagnie. J'ai paniqué dans cette cuisine où j'étais enfermée, alors j'ai cherché une sortie, j'ai réussi à ouvrir la porte sous l'évier et là j'ai vue cette bouche que du papier journal obstruait. Je l'ai poussé et...je suis tombée.
    Maman en revenant du travail  a vu de suite  le trou au grand jour et elle m'appelait, appelait et moi je pleurais  pour lui dire que j'étais là.
    Et c'est en ouvrant le garage qu'elle m'a vue car si j'avais pu rentrer par la chatière, après j'ai pas su en ressortir.
    Dans ses bras je me suis consolée pendant qu'elle tatait tous mes membres.
    Inutile de dire que la cuisine, après ça, a été condamnée pour moi.

    Journal de Daisy

    Moi, je trouve que les humains, ils ont parfois des drôles d'idées qui ne font rire qu'eux. Dur, dur d'être un animal.

    Journal de Daisy

    Mais les humains ont des points faibles . Je sais les attendrir pour  obtenir ce que je veux...surtout à table même si maman me prépare de bons petits plats. Ils disent toujours  "non" mais je sais qu'ils cèderont .
    Après, c'est sûr que lorsqu'on va chez le véto, maman , elle a toujours peur qu'il me trouve trop grosse et qu'il la rappelle à l'ordre...
    Je crois qu'il a fini par admettre que c'est peine perdue dans cette famille , vu toutes les autres qui m'ont précédée.

    Journal de Daisy

    Je termine cette page de mon journal avec cette photo où j'ai 14 mois et je découvrais la neige pour la 1ère fois. Quel bonheur ce tapis blanc sous mes pattes! Je ne sais plus combien de fois j'ai fait le tour de la maison en courant.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    pontdevie-pivoine
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 12:20

    Comme c'est émouvant cette histoire de ta petite Daisy ! J'ai souri en lisant ce texte, en me souvenant aussi des choses avec mes toutous.

    Hier j'ai du emmener Coca chez le véto. Il n'arrivait plus à tenir sur ses pattes arrières. Après une radio, il a des hernies discales. Il a donc eu droit à une séance de mésothérapie et ce matin, ça a l'air d'aller mieux. Hier soir je lui ai fait un peu de massage avec une huile de ma préparation que j'utilisais quand j'avais mes terribles douleurs de dos. J'ai l'impression qu'il a été soulagé, je lui ai mis son manteau pour dormir pour conserver la chaleur. Comme mon sol est en vinyl dans la maison, j'ai étalé des grandes serviettes (à lui car je ne les utilise pas) pour lui faire un chemin sur lequel il ne glisse pas. Maintenant "j'habite chez mon chien".

    Bon vendredi, ici sous le soleil. Bizouilles de nous deux.

    2
    Samedi 27 Septembre 2014 à 17:22
    francinea

    bonjour, mais quelle est mignonne!! et elle a raison, les humains que nous sommes se laissent toujours attendrir smile je te souhaite un bon week end  francine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :