• Bonsoir, bonsoir! Bon, je viens tard comme d'hab mais pour rien au monde je n'aurai raté "capitaine Marleau". J'adore cette fille avec cette gouaille populaire qui se marie si bien avec son physique. D'ailleurs dans cette soirée de samedi elle fera partie de notre conversation. Donc je reviens au sujet. Voici un moment qu'on ne s'était réuni et là  occasion d'aller voir des jeunes qui jouaient en concert on avait décidé de se faire une soirée  resto. Via le resto où jouaient ces 2 jeunes.
    Endroit charmant dans la vallée, c'est un ancien relais de poste du XVIIIème rénové et qui fait aussi hôtel. 

    Soirée popins, popines...

    Dans cette partie de l'établissement se trouvent les chambres à l'étage. Ce dôme est magnifique mais avec le portable pas moyen de le prendre en entier.
    Dans la partie resto j'ai admiré la cheminée en bois, c'est rare aujourd'hui d'en voir d'authentique. J'espère que la prochaine fois je pourrai la prendre en photo. Le repas était simple mais du fait maison et copieux. Cuisine familiale quand on se retrouve en bande c'est souvent ce qu'on apprécie.

    Soirée popins, popines...

    Parmi, une de mes amies avait fait suivre son papa, monsieur très âgé qu'elle ne voulait pas laisser seul chez elle. Je vous le dis c'est comme si nous nous étions réunis chez l'une ou l'autre et non au resto. La soirée va tout de même se finir tard puisqu'on va rentrer vers 1h du mat et que nous étions arrivés à 20h. Inutile de dire que le dimanche matin ce fut dur de se lever mais comme tous les dimanches j'appelle ma maman à 10h tapante et que j'ai pas intérêt  à rater l'heure...ma mère appelle tous les téléphones de la maison tant elle se fait un souci d'encre.
    Nous avons ensuite reparlé de cette soirée avec les amis, tous avaient aimé et apprécié ce moment.
    De petits  moments qui font des grands bonheurs.


    votre commentaire
  • Aujourd'hui un peu partout en France c’est la journée de commémoration du génocide arménien.Parfois quand j'y pense je me dis que le destin joue avec notre existence. On pense avoir un chemin de vie tout tracé ...Et puis tout est chamboulé.
    Si ce drame n'avait eu lieu, mon grand père aurait épousé une fille de son pays et ni ma mère, ni ma tante, ni moi ne serions de ce monde... Je ne sais si mon grand père pensait  à ce qu'aurait pu être sa vie s'il était resté là bas. Il en parlait peu et se refusait d'avoir de la haine... Vers la fin de sa vie il s'était rendu à Smirne avec ma tante et ma mère revoir sa ville, sa maison natale occupée par des Turcs. Leur séjour s'était bien passé et ils avaient été reçus à bras ouverts. Je pense que ce pays aussi veut  oublier.
    J'ai des livres  pour mieux connaître  ce peuple qui fait partie de mes racines pour moitié. Enfant, je me souviens d'un plat que faisait ma mère, un que j'adorais: les yapraks. Je la revois cueillir des feuilles de vigne . La 1ère fois je me demandais ce qu'elle voulait en faire. Les feuilles de vigne vont ensuite être farcies avec viande et riz ou même  parfois juste avec du riz... Un délice !
    La recette je ne vais pas la mettre  car aujourd'hui j'avoue que je les achète préparées quand je vais à Toulouse. Un Libanais les fait comme celles de mon enfance car à chaque fois ailleurs même si elles étaient délicieuses, je n'ai pas retrouvé ce goût ou cette impression de "madeleine de Proust.". Les épices y sont pour beaucoup.
    Voilà,ce message ce soir c'était ma petite participation à cette journée pour ma famille, pour ce pays inconnu mais qui fait partie de notre histoire.

    Il y a 104 ans...

     

    Il y a 104 ans...

    J'ai du les prendre en photo car trop grands pour le scanner. Ces 2  livres sont remplis de photos anciennes et très bien commentés.

     

    Il y a 104 ans...

    Mon grand père et ma grand mère quartier de la Colombette à Toulouse


    votre commentaire
  • Je n'ai rien posté hier, faut dire qu'on a passé la journée  à s'occuper des haies, Freddy à tailler et moi à ramasser. Elles en avaient besoin, 1 an que ça n'avait pas été fait alors qu'il faudrait s'y mettre tous les 6 mois. Le soir on était kaput. après le repas on s'est avachi sur le canapé et endormi devant la télé.
    On n'est vraiment plus de première jeunesse.
    Bon je vous montre cette recette de jardinière.Je ferai plus tard une catégorie d'articles cuisine  mais pour ce soir je vais laisser dans diary. Cette recette prévue pour 2 personnes mais hélas je n'ai vraiment pas le compas dans l'oeil  il m'en reste encore une bonne assiette alors que tous les deux on s'est servi 2 fois. Voici donc ce que j'y ai mis:

    1 bonne poignée de petits pois
    Autant de fèves
    2 pommes de terre
    2 patates douces
    3 carottes
    2 oignons
    1 barquette de lardons
    J'ai d'abord fait cuire dans une marmite (petite marmite pour 4) mes lardons sans matière grasse vu qu'ils en possèdent assez comme ça. Ensuite je les ai réservés pour y mettre là une bonne portion de beurre avec une lichette d'huile de pépins de raisin. J'ai mis mes carottes, fèves, petits pois et mes oignons que j'ai taillé en lamelles. Je préfère ainsi mes oignons. Une aversion de l'oignon en entier qu'il soit même mini qui me vient de la cantine où enfant je revois ce gros plat de petit pois avec un gros oignon  bouilli surnageant...Je passe le détail sur la suite une fois dans la bouche.Ça m'avait écœurée à jamais et  à jamais je n'ai pu supprimer cette image. Si bien que même les oignons  sauciers que je dois utiliser pour certains plats je les sors de mon assiette. Comme d'hab je m'éloigne du sujet. Alors  j'ai mis ceci à cuire à couvert et à feu doux, très doux pendant une vingtaine de minutes environ.

    Pendant ce temps j'en ai profité pour arroser mes plants dans la serre et mes fleurs qui sont sous abri. Pour les autres on nous annonce la pluie demain.
    Je reviens à ma jardinière. J'ai ensuite ajoutée mes pommes de terre et mes patates douces ensuite salé, poivré, un peu de persil et recouvert d'eau. Tout ceci pour une cuisson d'une demi heure, toujours à feu doux avec le couvercle.

    Ça sentait bon et je n'ai pas regretté la bonne dose de beurre que j'avais mise au départ. 
     Bises à tous , je vous souhaite une bonne nuit


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires