• journal de Daisy

    Ah mes amis voici déjà pas mal de temps que je n'ai rien écrit sur ma vie de toutou mais je n'avais pas grand chose à raconter car ma vie l'hiver est bien routinière mais cette semaine fut riche en rebonds. Il y a eu cette visite annuelle chez le véto avec ma soeur pour vaccins, auscultation des dents, des yeux, du ventre bref la totale. Verdict: "R.A.S" qu'il a dit, juste avec cet horrible vermifuge qu'on nous oblige à prendre. Pas un problème pour Tess tellement boulimique qu'elle avale n'importe quoi. Maman l'enveloppe dans une vache qui rit mais moi suis moins bête que ma soeur, j'arrive à manger le fromage et lui recracher le cach'ton. Mais maman m'a eu par la force et me l'a engouffré au fond de la gorge...terrible. Puis il y a eu cette journée, 4 jours après. Je m'étais pourtant levée de bonne humeur, j'avais suivi maman au jardin pour le petit déjeuner, nous avions eu notre gâterie comme d'hab. Tout annonçait une belle journée. Maman avait installé le matelas sur la chaise longue et je m'étais empressée de l'occuper.
    Et puis ça a commencé. Je me suis sentie patraque mais maman après s'être occupée du jardin était repartie à la maison pour ménage et autres. A midi elle m'a appelée et là pas moyen de me remuer. Par la fenêtre elle tapait sur ma gamelle mais que c'était dur à me bouger. Je me suis traînée jusqu'à l'escalier montant les marches avec une lenteur infinie. Maman en me voyant ainsi ne comprenait pas, me tâtant pensant que je m'étais blessée (faut dire que quand je vois un chat dans le jardin je ne vois plus les obstacles) puis quand elle a vu que je refusais la gamelle elle a cru que j'avais l'estomac dérangé et la voilà qui me fait ingurgiter dans une seringue un 
    plâtre.
    Mais non les amis, ça n'avait rien à voir. Et quand elle a vu au bout de quelques heures que j'avais des tremblements, que je ne tenais plus sur mes pattes qu'elle m'a prise dans ses bras et via le véto. Et là pire que la dernière fois,prise de sang, 
    échographie parce que je n'arrivais pas à faire mon pipi et le pire il a pris ma température vous devinez par où. Bon j'étais vraiment mal car j'avais presque 40 de fièvre... une belle bronchite qu'il a dit.Et depuis je suis sous antibio et cachets pour la fièvre. Pi aussi j'ai du revenir chez lui pour voir si ça s'améliorait. Heureusement ça devient aujourd'hui qu'un mauvais souvenir même si je suis encore sous médoc...
    "Une vie de chien" j'en comprends le sens maintenant

    journal de Daisy

    J'avais l'air bien malheureuse ce jour là


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mai à 10:36

    Je comprends tes souffrances (je me souviens quand mon Ours et moi devions donner un médicament à notre Myrtille, gentille chatte habituellement...) mais maman raconte tellement bien que j'ai beaucoup ri. Je me doutais que l'histoire allait bien finir, heureusement. Profit bien de ta forme retrouvée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :