• Aujourd'hui  et bien plus qu'avant (vu mon temps libre,ça se comprend) ma maison subit mes continuels changements d'humeur qui se traduisent par :
    "on déplace les meubles"
    "on change la déco"
    "il me faut ci, il me faut ça"
    "tu bricoles ci, tu bricoles ça'
    "ça j'en veux plus; ect,
    bref, je donne le tournis à la maison, aux murs, à mon chéri mis à contribution.
    Et j'ai commencé par ma chambre. Bon, bien sûr j'ai tout de même conservé les meubles rustiques car malgré leur âge ils sont en parfait état  et je ne me voyais pas brader tout ça pour un caprice du moment sauf je l'avoue pour l'armoire que nous avons réussi à vendre car il me fallait de la place. Plus loin vous comprendrez pourquoi (sourire).
    Mais reprenons depuis le début, c'est à dire 6 ans plus tôt lors de l'achat de notre maison.

    Humeur, caprices et déco...

    La maison date de 1972 et la déco allait avec et voici donc la chambre au départ. 1ère chose c'était d'agrandir le placard pour être accessible dans les coins.

    Humeur, caprices et déco...

    Placard ouvert et apprêt sur les murs avant la pose du papier peint.

    Humeur, caprices et déco...

    Et la voici terminée avec nouveau sol, sa tapisserie  marbrée, les éléments installés dans le placard ainsi que des portes qu'on a voulu coulissantes.

    Humeur, caprices et déco...

    Puis je l'avais décorée ainsi. Une moustiquaire en guise de ciel de lit, des napperons à n'en plus finir, ça avait fini par me lasser ainsi que d'avoir tout ce blanc.

    Humeur, caprices et déco...

    Et la voici aujourd'hui. Pour le ciel de lit c'est une paire de rideaux  avec un mélange de lin dans sa composition. Pour la fenêtre c'est un voilage de grande largeur que j'ai divisé en deux. La commode a pris la place de l'armoire et pour le lit j'ai profité du mois du blanc car il y a du choix pour changer sa literie. A l'ancienne place de la commode j'ai installé ma travailleuse qui était avant dans mon bureau atelier (ou scrap room pour être plus précise). 

    Humeur, caprices et déco...

    J'ai supprimé le grand napperon sur la commode. Au fond de la pièce j'ai récupéré ce guéridon qui était aussi dans ma scrap room. Dans cet angle là au dessus nous avions installé une petite télé. Une télé vraiment dépassée car elle avait son magnétoscope intégré...elle datait vraiment.

    Humeur, caprices et déco...

    Et voilà pourquoi on a du se débarrasser de l'armoire, il nous fallait installer le grand écran.

    Humeur, caprices et déco...

    Sur ce guéridon que des objets qui me tiennent à cœur: tableau peint par mon fils, 2 livres anciens offerts par ma tante, une petite boîte à bijoux ancienne offerte par ma sœur  et petit tapis  cadeau de ma mère lors d'un séjour en Turquie .
    Voilà, ça c'est pour la chambre, donc qu'un début (rires)
    Bonne fin de weekend et bisous, bisous.

     


    votre commentaire
  • Je laisse pour ce soir mes photos de vacances car je suis trop contente de cette réalisation. Il y avait longtemps que j'avais envie d'un relooking  pour ma bibliothèque... Et c'est fait, Freddy y a travaillé pendant 2 jours et le résultat me comble.

    D'abord avant sa transformation ( photo prise dans notre ancienne maison):

    Du changement à la maison

     

    Et la voici maintenant:

    Du changement à la maison

     

    C'est dans un gris très clair pour trancher avec le mur.  J'ai préféré supprimer les portes vitrées, j'ai trop de plaisir à regarder mes livres.

     Avec le reste de la peinture j'ai repeint les tabourets qui  étaient à ma mère ainsi que l'encadrement du tableau.

    Du changement à la maison

    La peinture est la V33 et c'est un gris satiné. Avec elle pas besoin de ponçage ni d’apprêt car elle agit même sur les meubles vernis comme lui. C'est déjà un grand plus. Il suffit de bien lessiver et de bien rincer le meuble, de le sécher et ensuite on peut s'y attaquer . 


    3 commentaires
  • Un pied d'iris a fleuri mais, pauvrine avec la pluie  qui vient, part, revient à longueur de journée et plusieurs fois dans la semaine il n'affiche guère de splendeur. Je l'ai tout de même pris en photo en espérant  que l'an prochain il sera tout autre. 
    Quand aux autres pieds, ils ne donnent que des feuilles.

    Premiers Iris

     

     

    Premiers Iris

    Bien dommage, c'est si beau un iris. Les autres boutons je ne sais s'ils vont éclore aussi minable car ce soir encore de la pluie au rendez-vous. Freddy a eu tout juste le temps de tondre.

     

    Premiers Iris

    Et voici le même pied  pris le 23 avril 2015

     

    Quand à mes pivoines, les pieds continuent à grandir...

    Premiers Iris

    Pour l'instant, la pluie ne les gêne guère. Au contraire car en une semaine elles ont bien forci.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique